Un moniteur de filature

 


Signe du destin, depuis sa plus tendre enfance, Michel est lié aux usines textiles. Cette proximité était telle, que quel que soit l'endroit où il vécut à Cornimont, il ne pouvait s'empêcher de voir l'une de leurs fameuses cheminées, et ce y compris depuis l'ancien musée de Cherménil ! Ironie de l'histoire, le siège du futur musée sera très probablement l'une de ces anciennes usines (dans laquelle, cependant, Michel n'aura jamais travaillé).

In fine, de proches, l'usine et le musée ne feront plus qu'un. A croire que c'était finalement là, dans l'une de ces usines, que devait se trouver tout naturellement l'ultime sanctuaire des oeuvres de cet artiste ouvrier.

 

A noter que désormais, ces cheminées ne sont hélas plus que les vestiges d'un patrimoine industriel qui avait fait jadis la richesse du massif. Certains sites néanmoins perdurent  et le label Textile demeure, malgré la crise, l'une des marques d'excellence du département vosgien.

 

CourPour en savoir plus sur le textile confectionné dans nos vallées, n'hésitez pas à visiter le Musée qui lui est dédié à Ventron (à proximité de Cornimont). Pour de plus amples informations, voir le site du Musée.

Bonne visite ! Clin d'oil