Hommage aux grands artistes

La Ronde de la jeunesse inspirée de Pablo Picasso

La grande Odalisque (mais vue de face) inspirée d'Ingres (1814)

Le cri inspiré d'Edvard Munch

Le Penseur inspiré d'Auguste Rodin

Le Torero et le Taureau inspiré de Pablo Picasso

Ceci n'est pas un Magritte !

La vieille Geisha inspirée des grands maîtres japonais (Hokusaï...)

Bien qu'autodicate, Michel ne manquait pas de références artistiques ; et sans jamais vouloir imiter les grands maîtres, il ne s'inspirait pas moins de leurs oeuvres. A noter cependant que cet amoureux de la période Renaissance a davantage revisité les tableaux et scuptures du XIXe et XXe siècles et qu'il était très admiratif des arts japonais (estampes, jardins, bonzaïs...).

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •